Trophée des champions: Encore la cuillère de bois pour le HBC Nantes

HANDBALL Battu deux fois ce week-end, le HBC Nantes termine dernier du trophée des champions…

David Phelippeau

— 

Le Dunkerquois Lamon prend le dessus sur la défense nantaise du Nantais Feliho.
Le Dunkerquois Lamon prend le dessus sur la défense nantaise du Nantais Feliho. — LNH/Pillaud

Pour sa troisième participation au trophée des champions, le HBCN a une nouvelle fois été incapable de gagner un match face aux ténors de la LNH. En Tunisie, samedi, les hommes d’Anti ont tout d’abord failli (26-27) sur le plan défensif contre Dunkerque avant de tomber avec les honneurs (31-32) durant la séance de jets de 7 mètres face à Montpellier lors de la petite finale, dimanche.

Nantes n’y arrive pas contre Montpellier

Au passage, Nantes n’a toujours pas battu en match officiel les Héraultais depuis son arrivée dans l’élite en 2008. En 19 confrontations, le «H» a mordu la poussière à 17 reprises et a arraché deux nuls. «On se réserve pour le match contre eux au mois d’octobre [le jeudi 2 octobre à 20 h 45) à Nantes », préfère en sourire le président Gaël Pelletier. Un président qui estime que la quatrième et dernière place de cette épreuve «relève de l’anecdote».

Le président nantais résolument optimiste

«Lors des deux éditions précédentes, nous avions aussi fini derniers mais on avait surtout été étrillés par Montpellier deux fois, poursuit Pelletier. Là, on est dans le coup. On perd d’un but contre Dunkerque et aux jets de 7 mètres contre Montpellier. On est au niveau. On a montré qu’on pouvait faire jeu égal avec eux.» La faillite de certains cadres comme Feliho et Maqueda ? «Ils nous ont habitués à plus peser sur les matchs, reconnaît le président nantais, ravi des prestations des jeunes du centre (Delecroix, Nyateu ou Tournat). Mais ce ne sont pas des joueurs qui m’inquiètent particulièrement...» Dès jeudi, et la réception de Saint-Raphaël, lors de la première journée de LNH, Gaël Pelletier a bon espoir de les retrouver à leur vrai niveau.