Les ratés de la ligne Nantes-Châteaubriant

— 

Depuis son ouverture en grande pompe le 28 février, le tram-train qui relie Nantes à Châteaubriant n'en finit pas de subir des déconvenues. Les suppressions de trains, liées notamment au fait que la majeure partie du parcours ne contient qu'une voie unique, exaspèrent les usagers. Dernier épisode en date, la semaine du 18 au 24 août, 14 trains ont été supprimés. « On avait installé un nouveau logiciel informatique qui a fait planter les rames», explique-t-on à la SNCF. « On est conscient de ces dysfonctionnements et on les déplore. Il y a eu une phase compliquée qui tient à la nécessité de roder le matériel et les infrastructures neufs. » Depuis le 25 août, la ligne Nantes-Châteaubriant, longue de 64 km, a atteint sa vitesse de croisière. Chaque jour, 23 tram-trains font l'aller et retour entre Nantes et Sucé-sur-Erdre et 14 sont prolongés jusqu'à Châteaubriant.