«Regrets» éternels des Verts pour les vélos en libre-service

AGGLOMERATION Alors que le conseil communautaire de Nantes métropole doit voter vendredi la mise en place du système de location de vélos en libre-service, les Verts déplorent « la manière » dont le projet a été ficelé.« Les marchés de l'affichage et de la mise à ...

©2006 20 minutes

— 

Alors que le conseil communautaire de Nantes métropole doit voter vendredi la mise en place du système de location de vélos en libre-service, les Verts déplorent « la manière » dont le projet a été ficelé.« Les marchés de l'affichage et de la mise à disposition des vélos étaient liés. Certaines PME locales n'ont pas pu concourir à l'appel d'offres », relève François de Rugy, vice-président de Nantes métropole et élu écologiste. Le marché a été remporté par JCDecaux, qui va installer en septembre 730 vélos dans la ville. En échange, l'afficheur s'est vu octroyer la commercialisation de publicités de 2 et 8 m2.« On ne vient pas râler pour râler », insiste Pascale Chiron, coprésidente du groupe Verts, Régionalistes et Solidaires à Nantes métropole. « Nous soutenons même le projet depuis le début. Seulement, on avait déjà tiré la sonnette d'alarme en juin, et on n'a pas été écouté. » Les écologistes exigent donc désormais « des garanties » sur un dossier similaire, actuellement en discussion, celui de l'autopartage, c'est-à-dire la location de voitures pour une courte durée.

Guillaume Frouin