Le FCN cherche à réguler l'embouteillage du milieu

— 

Alors que le FC Nantes est interdit de recrutement en raison de l'affaire Bangoura et n'a donc pas pu étoffer son effectif cet été, le club est tout de même confronté à un encombrement au milieu du terrain. Le replacement - très concluant pour l'heure - du défenseur central danois Kian Hansen dans l'entrejeu a donné encore plus d'ampleur à l'embouteillage. Devant la défense, l'entraîneur Michel Der Zakarian a au moins sept solutions : Hansen, Deaux, Veretout, Gomis, Birama Touré, Abdoulaye Touré et Rongier. Sept pour deux places lorsque le FC Nantes évolue en 4-2-3-1. Aussi, à quelques heures de la fin du mercato, les dirigeants nantais aimeraient beaucoup se délester d'un ou deux éléments pour faire de la place à la jeunesse. Ils ne seraient pas opposés par exemple à un départ de Rémi Gomis, cher en salaire et souvent blessé. Birama Touré, relégué en CFA depuis le début de la saison, pourrait aussi partir. Brest (L2) est intéressé pour un prêt avec option d'achat. Dimanche, Nantes attendait toujours une offre bretonne. Celle-ci pourrait arriver ce lundi matin. D.P.