Un cambrioleur identifié grâce à l'empreinte de son oreille

INSOLITE Il écoutait aux portes afin de s'assurer que la voie était libre...

J.U.
— 
Capture d'écran Google map de Nantes (Loire-Atlantique).
Capture d'écran Google map de Nantes (Loire-Atlantique). — Capture d'écran 20 Minutes

Il ne fait pas bon d'écouter aux portes ! Mercredi, un homme rompu aux cambriolages à Nantes a écopé de 10 mois de prison ferme, rapporte ce jeudi le journal Ouest-France.

Si le trentenaire pensait avoir pris ses précautions en se collant contre la porte, afin de s'assurer que la maison dans laquelle il avait prévu d'entrer était vide, celui-ci a par la même occasion «laissé une parfaite empreinte de son oreille sur la porte», écrit Ouest-France. Mais aussi son ADN que les enquêteurs ont pu aisément relever afin d'identifier le voleur.

Fin juin, un Orléanais avait déjà été trahi par l'ADN laissé par son oreille et condamné à un an ferme pour sept cambriolages.