Nantes: Une appli pour découvrir le quartier Chantenay

TOURISME Une Nantaise a mis au point, dans le quartier où elle a grandi, une visite multimédia gratuite à suivre sur son téléphone ou sa tablette...

Julie Urbach

— 

a Nantes le 13 aout 2014 - Lucie Lavergne a realise un audioguide gratuit pour visiter le quartier Chantenay
a Nantes le 13 aout 2014 - Lucie Lavergne a realise un audioguide gratuit pour visiter le quartier Chantenay — Julie Urbach / 20 Minutes

C’est le quartier que l’on aperçoit, de l’autre côté de la Loire, lorsque l’on se promène au Hangar à bananes. Celui que l’on traverse rapidement lorsque l’on se rend au musée Jules Verne. Mais qui a déjà pris le temps de visiter les rues de Chantenay Sainte-Anne?

Depuis un mois, une nouvelle application gratuite pour téléphones et tablettes (iPhone, Android et même Google Glass) a vocation à faire découvrir aux touristes, aux Nantais, ou aux nouveaux arrivants, les lieux phares mais aussi «les recoins et les petits riens», de ce quartier moins connu de la ville. «A première vue, il n’y a pas forcément grand-chose qui attire les gens ici, estime Lucie Lavergne, 36 ans, qui a mis au point cette visite grâce au logiciel Guidigo, en quelques mois. Mais dans ce quartier, même si l’on est tout près du centre-ville, il y a quelque chose d’attachant, un côté village que j’avais envie de partager.»

Souvenirs et anecdotes

Pendant une heure, sur le principe d’un audio-guide, douze étapes sur 2,5 km permettent de se plonger dans l’ambiance de cet ancien quartier ouvrier. On oublie vite les biens connus musée Jules-Verne et planétarium, pour écouter les souvenirs et les anecdotes livrées par la dizaine d’habitants qui interviennent dans la visite enregistrée.

Au parc des Oblates, Christian, le vice-président de l’association de la butte Sainte-Anne, né sur place, raconte son enfance: «Mon papa y a passé 60 ans de sa vie, il travaillait à la ferme du parc», témoigne-t-il. «Je voulais quelque chose qui aille au-delà de l’aspect historique», indique Lucie Lavergne, qui a tout de même dû procéder à des recherches aux archives municipales.

Devant le mur de graff qui longe la Loire, le visiteur peut enclencher un diaporama qui reconstitue l’évolution de la fresque. On apprend aussi que derrière avait existé une carrière de granite, d’où provient une grande partie des pavés des rues de la ville. «Il y aussi de très belles maisons d’architectes qui se cachent parmi les plus traditionnelles», ajoute Lucie Lavergne. Son appli aidera les curieux à les retrouver.

Le Voyage à Nantes à Chantenay

Cette année, le Voyage à Nantes passe quartier Chantenay, notamment au musée Jules-Verne, au planétarium et au musée des Compagnons.