Un refuge pour ados mal dans leur peau

ACCUEIL En projet depuis deux ans, la Maison des adolescents de Loire-Atlantique a ouvert ses portes hier matin au 19, rue Racine. Destinée aux 11-21 ans, elle regroupe sous le même toit les services de professionnels qui peuvent venir en aide aux ados mal d...

©2006 20 minutes

— 

En projet depuis deux ans, la Maison des adolescents de Loire-Atlantique a ouvert ses portes hier matin au 19, rue Racine. Destinée aux 11-21 ans, elle regroupe sous le même toit les services de professionnels qui peuvent venir en aide aux ados mal dans leur peau : gynéco, diététicien, juriste, dermatologue ou encore addictologue. « Il n'est pas question de doublonner avec les structures existantes, mais de les coordonner », insiste Georges Picherot, responsable médical de la structure.Située juste au-dessus de la place Graslin, la Maison des adolescents risque de déménager rapidement. « On n'a que 330 m2, alors qu'il en faudrait entre 500 et 600, confirme Michelle Meunier, vice-présidente (PS) du conseil général. La place va nous manquer pour organiser des groupes de parole. » En attendant, la Maison ouvrira ses portes au public demain, de 10 h à 18 h 30. Une conférence sur « les pratiques festives des jeunes » est prévue à 20 h 30 avec la sociologue Monique Dagnaud. Enfin, ce week-end, la structure sera présente sur le festival Ram-Dam, à la Cité des congrès.

G. F.