Résultats du bac : l'académie de Nantes toujours au top

ENSEIGNEMENT Avec 92% de réussite au bac, l'académie de Nantes affiche quatre points de plus que la moyenne nationale...

Julie Urbach

— 

Des lycéens découvrent leurs résultats du bac en 2013
Des lycéens découvrent leurs résultats du bac en 2013 — BAZIZ CHIBANE/SIPA

Encore un bon cru! Avec un taux de réussite de 92% au baccalauréat, l’académie de Nantes se place, cette fois encore, parmi les meilleures de France, avec quatre points de plus que la moyenne nationale. Et même si Nantes a perdu, cette année, le titre de la meilleure académie pour le bac général au profit de la Corse, le recteur William Marois a le sourire. «C’est une très bonne année, se félicite-t-il, alors que les chiffres définitifs du bac ont été dévoilés ce vendredi. Le bac général affiche une légère baisse, mais nous sommes encore à un haut niveau de réussite!»

Avec 94% de réussite au bac général (contre 95% à la session dernière), l’académie n’a effectivement pas à rougir. Quelque 1 800 mentions «très bien» ont été distribuées, et près d’un bachelier scientifique sur huit en a décroché une, avec plus de 16/20 de moyenne. Aussi, les résultats pour les bacs professionnel (86,8% de réussite) et technologique (94,1%, troisième meilleure académie derrière la Corse et Rennes) ont fortement progressé.

Peut-on expliquer ce succès ?

 «Notre académie est très homogène, il n’y a pas un département qui tire les autres, et il y a peu d’écart entre les différents taux», constate William Marois, qui, mis à part «le fort investissement des élèves et des personnels»,  avoue ne pas expliquer les raisons d’une telle réussite. A ce sujet, la forte concentration d’établissements privés dans la région, où plus d’un tiers des élèves sont scolarisés, est souvent mise en avant. «La part de réussite dans le privé n’est pas supérieure à celle du public», assure Gilles Forest, du service des examens, qui balaye l’argument.

«Au-delà des bons résultats, dont les raisons sont surement sociologiques, il faut mettre les moyens pour amener davantage de jeunes au niveau bac», réagit de son côté Emmanuel Séchet, secrétaire académique du Snes, syndicat enseignant. Cette année, au niveau national, la part des bacheliers dans une génération a atteint 77,3 %.

Résultats du brevet

Dans l’académie, 85,1% des élèves de troisième ont obtenu leur brevet. La Loire-Atlantique se distingue avec un taux de 87,4%