Un nouvel élan pour Dobrée

— 

Le musée Dobrée a fermé en 2011.
Le musée Dobrée a fermé en 2011. — Archives F. Elsner / 20 Minutes

Le projet doit être présenté ce mercredi en assemblée départementale. Pour faire vivre son patrimoine – constitué du musée Dobrée et de ses collections, du château et du Domaine de la Garenne-Lemot à Clisson, de l'église de Saint-Sulpice-des-Landes et du château de Châteaubriant –, le conseil général officialise la création du label « Grand patrimoine de Loire-Atlantique ». Objectif : mettre en réseau ces différentes structures pour enrichir l'offre culturelle. « Ce nouveau projet, c'est une étoile à quatre branches qui favorise la complémentarité de Dobrée avec les autres sites », détaille sa directrice, Laure Barthet. Le concept a déjà permis de faire voyager les collections du musée, fermé depuis 2011 dans le cadre de sa rénovation.

Alternative à l'extension


Car derrière ce label, pointe la volonté de dessiner une alternative au projet d'extension du musée Dobrée, retoqué en février par la cour d'appel. « On a décidé de tout remettre à plat et de construire un autre projet pour ne pas faire durer plus longtemps cette impasse juridique », explique Philippe Grosvalet, président du département. Avant la fin de l'année, des études pour la rénovation du musée seront relancées dans l'optique de démarrer les travaux en 2018 ou 2019. Courant 2015, une exposition temporaire sur plus de 400 m2 permettra de découvrir quelques joyaux des collections. Des œuvres issues des 10 départements du musée, de l'archéologie locale aux arts extra-européens. D. P.