Se garer et payer par téléphone

Frédéric Brenon

— 

L'automobiliste choisit la durée puis sera débité sur son compte bancaire.
L'automobiliste choisit la durée puis sera débité sur son compte bancaire. — F. Brenon / 20 Minutes

Après avoir testé le paiement par carte bancaire sur certains horodateurs, la ville de Nantes a choisi d'aller beaucoup plus loin dans l'amélioration du service de stationnement sur la voie publique. A partir de 9 h ce vendredi, il sera en effet possible de régler son parcmètre par téléphone mobile ou Internet. Et cela sur l'ensemble du périmètre payant (zone rouge, zone jaune et presto), soit 10 522 places.

Pour bénéficier du dispositif, il faut d'abord, la première fois, créer un compte sur l'application gratuite ou le site www.paybyphone.fr, en renseignant sa plaque d'immatriculation et son numéro de carte bancaire. A chaque fois qu'il stationne son véhicule, l'automobiliste n'aura ensuite plus qu'à s'identifier, choisir la durée souhaitée, et saisir le code tarifaire correspond à la zone (rouge, jaune ou presto) et à son statut (occasionnel, résident, professionnel). « Ces codes seront affichés par autocollant sur chaque horodateur. Un usager occasionnel en zone rouge tapera par exemple le code 44001. Ça se limite à ça. Il n'y a plus de ticket à apposer sur le pare-brise, tout est virtuel », explique Bruno Delgrange, responsable du service stationnement de la mairie de Nantes.

Nombreux avantages


Les avantages pour les automobilistes sont nombreux : plus besoin de se déplacer physiquement jusqu'à l'horodateur, plus besoin de chercher des pièces de monnaie ou de faire l'appoint, possibilité de prolonger à distance sa durée de stationnement (par exemple si votre rendez-vous finit plus tard que prévu) ou de l'écourter (s'il finit plus tôt). Pour aider les étourdis, une alerte SMS est même envoyée 5 minutes avant l'échéance. « Le paiement s'adapte à la durée réelle de stationnement. En facilitant l'usage, on réduit ainsi le risque de fraude ou de dépassement », espère Bruno Delgrange. Quant aux agents municipaux, ils contrôleront la régularité des véhicules en vérifiant chaque numéro de plaque d'immatriculation sur un terminal en ligne. « La procédure sera plus efficace », assure la mairie.

■ Pas une première

Le système PayByPhone existe déjà à Paris, Nice, Le Havre,Toulon, Nîmes, Vannes, ou Saint-Nazaire. La ville de Nantes «travaillait depuis plusieurs mois» à la mise en place de ce service.