Une université Bretagne-Loire en 2016

— 

Quel que soit le résultat final du redécoupage des régions, l'université Bretagne-Loire, qui doit regrouper les sept universités de l'Ouest (Le Mans, Angers, Nantes, Rennes 1, Rennes 2, Bretagne-Sud, Bretagne-Occidentale) se fera. C'est, en substance, ce qu'a annoncé ce mercredi le président de l'université de Nantes, Olivier Laboux, qui réfute cependant l'option d'une union des Pays de la Loire avec le Centre.

L'université Bretagne-Loire, qui doit voir le jour au 1er janvier 2016, a pour objectif une meilleure coopération entre les établissements. «Il ne s'agit pas d'une fusion mais de favoriser l'émulation entre les étudiants, les enseignants, indique Olivier Laboux. Nous allons coordonner notre offre de formation et de recherche, ce qui va favoriser l'interdisciplinarité.» J.U.