De l'emploi dans la branche

Julie Urbach

— 

Le savoir-faire nantais s'est développé avec l'arrivée de troncs, par le port
Le savoir-faire nantais s'est développé avec l'arrivée de troncs, par le port — F. Elsner/20 Minutes

 

On y trouve principalement des chênes, des pins, et des peupliers… Les forêts, si elles sont peu nombreuses dans la région (seulement 10 % de notre territoire est boisé), donnent pourtant du travail à plus de 31 000 salariés en Pays de la Loire, plaçant la région au 3e rang en termes d'emplois. C'est ce que révèle une étude de l'Insee publiée ce mercredi, à l'occasion de l'ouverture à Nantes du Carrefour du bois, salon des professionnels du secteur.

 

 

La construction au top

 

 

« Le port, avec l'arrivée de grumes (tronc d'arbres), a développé le savoir-faire nantais, surtout dans les techniques de transformation du bois », explique Valérie Deroin, de la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt. Ainsi, le segment de la construction tire la filière vers le haut, principalement dans les départements de Loire-Atlantique et de Vendée, qui regroupent plus de la moitié des effectifs salariés. « C'est une filière industrielle qui compte, à côté de l'automobile et l'aéronautique », confirme Nicolas Visier, délégué général d'Atlanbois, association interprofessionnelle. La région figure aussi parmi celles où les formations dans les métiers du bois, en menuiserie par exemple, sont les plus suivies.

 

■ Carrefour du bois

Quelque 10 000 industriels, menuisiers, architectes et autres scieurs, venus de 78 pays, sont attendus à Nantes, jusqu'à dimanche, pour le Carrefour international du Bois.