En juin, les romanciers nantais rencontrent leurs lecteurs

— 

Fabienne Thomas et Hervé Huguen, au Café de la Place, dimanche.
Fabienne Thomas et Hervé Huguen, au Café de la Place, dimanche. — Julie Urbach / 20 Minutes

Ils sont une trentaine, ont publié plus de 120 livres, et la Loire-Atlantique les inspire. Depuis ce dimanche, et durant tous les autres du mois de juin, les auteurs de l'association des romanciers nantais vont à la rencontre du public. Le Café de la Place, place du Vieux Doulon, les accueille par groupe de deux ou trois, de 10 h à 12 h 30. On y parle polar, science-fiction, poésie ou romans historiques : tous les genres sont représentés.

«Il n'y a pas qu'à Paris où des gens publient des écrits de qualité », sourit Hervé Huguen, auteur de polars dont les intrigues se déroulent dans la région. Même démarche pour Fabienne Thomas. «Dans l'Enfant roman, même si le lieu n'est pas nommé, on reconnaît Saint-Nazaire.» J. U.