L'art prend ses quartiers

Julie Urbach
— 
David Martineau, adjoint à la culture, souhaite irriguer l'ensemble de la ville.
David Martineau, adjoint à la culture, souhaite irriguer l'ensemble de la ville. — F. Elsner ./ 20 Minutes


Il souhaite que l'on parle bientôt de « culture à la nantaise ». A l'occasion du lancement d'une série d'événements culturels, programmés le prochain mois dans les quartiers de Nantes, David Martineau, le nouvel adjoint à la mairie en la matière, a annoncé ses objectifs pour le mandat : la multiplication des rendez-vous gratuits et accessibles à tous, associés à une programmation qui met à l'honneur les artistes nantais. 



Une première pour certains



Des ingrédients réunis dans Jazz in jardin, qui a rassemblé ce samedi plusieurs milliers de spectateurs au parc de la Crapaudine (Nantes-Sud), autour de concerts et contes musicaux. «Certains habitants ont assisté à ce genre de spectacle pour la première fois de leur vie », commente Patrick Bertu, chargé de mission culture.

Si le financement de l'Arbre aux Hérons ou l'avenir d'autres grosses manifestations culturelles nantaises sont encore en discussion, l'avenir des événements culturels dans les quartiers semble, lui, assuré. « L'année prochaine, nous en installerons d'autres, explique David Martineau. Dans l'idéal, cette manifestation devra toucher les onze quartiers nantais. Avec une programmation exigeante, et pas uniquement»sympathique«. »

■ Rendez-vous

Des animations ont lieu un samedi sur deux, en mai et juin : Swing  des jardins (au parc du Croissant ce samedi), les Pol'airs (au Petit Port le 14 juin), sous les Hauts Pavés  (au parc des Capucins le 28 juin).