Ça dépote aux Floralies

Julie Urbach

— 

Plus de 800 orchidées sont arrivées en avion de Taïwan pour les Floralies
Plus de 800 orchidées sont arrivées en avion de Taïwan pour les Floralies — F. Elsner./ 20 Minutes

Il y a une semaine, ils ont commencé par déverser la terre, monter les structures, disposer la décoration et les plus gros arbres et plantes. Mais ce lundi, à trois jours de l'ouverture des Floralies, au parc des expositions de la Beaujoire (jusqu'au 18 mai), les quelque 600 paysagistes, fleuristes, et autres horticulteurs mobilisés pour l'occasion n'ont pas quitté leurs pelles, sécateurs, et autres brouettes. Car si les fleurs sont les stars de l'événement, elles ne sont installées qu'à la dernière minute, afin de les abîmer le moins possible.

Opérations de floraison


Dans le hall 2, le stand de Marcel Delhommeau, producteur à La Planche, est loin d'être terminé. «Mardi après-midi, ça va être la panique ! Nous avons 200 fuschias à placer. Et comme ce sont des fleurs fragiles qui craignent le noir, il faudra tout remplacer dans huit jours pour la fin de l'événement…» Un peu plus loin, dans le grand palais, les opérations de floraison commencent tout juste. Valentin, en formation paysagiste à Angers, prépare la terre de sa parcelle de près de 400 m2. « Avec cette surface, si l'on veut être prêt, il faut s'y mettre dès maintenant », justifie-t-il.

Au stand de Taïwan, on a pris de l'avance. « Les orchidées sont arrivées en avion le 1er mai, explique Patrice. On s'inquiétait de voir si elles avaient bien supporté le voyage, mais apparemment, tout va bien. ». Jeudi, la totalité des dizaines de milliers de plantes et de fleurs seront en place. Il n'en faudra pas moins pour séduire les quelque 500 000 visiteurs attendus pour cet événement international.