Les blogueurs nantais tiennent salon

INTERNET Première rencontre de la blogosphère politique de la ville...

A Nantes, Simon Mazurelle

— 

La société Wikia, hébergeur de sites interactifs (dits "wiki"), créée par le fondateur de l'encyclopédie en ligne Wikipedia Jimmy Wales, a annoncé lundi qu'elle allait fournir gratuitement aux internautes les outils de construction de sites wiki et leur donner 100% des recettes publicitaires générés par leurs sites.
La société Wikia, hébergeur de sites interactifs (dits "wiki"), créée par le fondateur de l'encyclopédie en ligne Wikipedia Jimmy Wales, a annoncé lundi qu'elle allait fournir gratuitement aux internautes les outils de construction de sites wiki et leur donner 100% des recettes publicitaires générés par leurs sites. — François Lo Presti AFP/Archives

Mercredi soir, une vingtaine de représentants de la blogosphère nantaise s’étaient donné rendez-vous pour une première rencontre. A l'instar des réunions parisiennes, lancées par la République des blogs, qui réunissent une centaine de blogueurs politiques, les Nantais se sont retrouvé pour partager leur expérience.
Chicha et wifi. l'ambiance est cosy au Mezze bar. Les ordinateurs portables trônent en évidence sur la table basse. La discussion roule sur la blogosphère politique. Les blogueurs échangent, partagent, confrontent leurs points de vue sur les partis ou la conduite de la campagne présidentielle.

un espace d’analyse

C'est Geoffroy, 21 ans, étudiant en communication, l'instigateur de ce premier rendez-vous. Son blog, il l'a imaginé comme un espace d'analyse et de critique du débat politique. «Je ne suis d'aucun parti», souligne-t-il. Avec l'aide d'Arnaud Sanchez, étudiant en droit, ils ont rameuté les blogueurs politiques du coin pour une rencontre informelle.

«Nous n'avons pas fait de com' autour de l'évènement. Les gens se sont inscrits pour venir». Autour de la table, Clad, Lise, Julien et les autres devisent du blog comme lieu de débat d'idées.

Monique Rabin, députée PS, devait être là, mais elle a été retenue... Comme Laurent Dejoie, maire UMP de Vertou, qui avait répondu à l'invitation mais ne viendra pas, en définitive, comme il l'explique sur son blog. Sans doute seront-ils là, la prochaine fois, pour rencontrer ces blogueurs – militants politiques ou simples observateurs avertis – afin de d'échanger autour de la démocratie participative, sur l'agora virtuelle du web.

Le blog de Jean-Marc Ayrault: http://www.jmayrault.fr/