La salle de la cour d'assises refaite de fond en comble

©2006 20 minutes

— 

La salle d'audience de la cour d'assises a dû être complètement remise aux normes, pour accueillir son premier procès en appel. Le box des accusés a été agrandi, un deuxième rang a été créé pour accueillir les jurés et le greffe a été relégué à l'autre bout de la salle. Montant total des travaux : 120 000 euros .

« Nantes n'accueillait jusque-là pas de procès en appel, car notre cour d'assises est la plus chargée de la région », justifie Eric Calut, magistrat chargé des relations avec la presse. « Mais nous avons fait une exception, à la demande des avocats angevins. Pour le procès en appel, ils voulaient une cour d'assises facilement accessible, pour pouvoir travailler à leur cabinet le matin. » Les audiences se tiendront en effet seulement l'après-midi.

Autre particularité, il n'y aura pas un, mais deux avocats généraux en permanence. Deux greffières sont également prévues aux moments-clés de l'audience, au lieu d'une en temps normal.

G. F.