Il récupère 20 660 euros perdus au casino

JUSTICE Le casino de La Baule a été condamné il y a une semaine par la cour d'appel de Rennes à verser 20 660 euros de dommages et intérêts à un client pour l'avoir laissé jouer alors qu'il était interdit de casino, a révélé hi...

©2006 20 minutes

— 

Le jackpot grâce à la justice. Le casino de La Baule a été condamné il y a une semaine par la cour d'appel de Rennes à verser 20 660 euros de dommages et intérêts à un client pour l'avoir laissé jouer alors qu'il était interdit de casino, a révélé hier le quotidien Ouest-France. Le plaignant, un Bouguenaisien âgé de 30 ans, était un habitué de l'établissement, mais, sur sa propre demande, il avait été inscrit pour cinq ans au fichier des interdits de casino en 2002. Deux ans plus tard, le joueur assignait la société d'exploitation de l'établissement « afin d'obtenir le remboursement des sommes qu'il avait dépensées au casino depuis son interdiction d'accès aux salles de jeux ».

F. B.

Le joueur souhaitait que la justice reconnaisse la responsabilité du casino pour l'avoir laissé entrer malgré la mesure d'interdiction qui le touchait. Condamné à verser 5 850 euros en première instance en 2005, le casino avait fait appel.