La bonne année du port

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

En dépit de la baisse du trafic pour le pétrole (– 1,5 %), le Port autonome de Nantes Saint-Nazaire a passé une bonne année 2006. Avec 34,5 millions de tonnes, le niveau record de 2005 est en effet à nouveau atteint, a annoncé vendredi sa direction. Le port affiche une croissance de + 11,8 %, contre + 6,2 % pour ses homologues français. Une situation entretenue par la hausse du trafic du gaz (+ 15,1 %) et des marchandises diverses (+ 13,5 %), même si le bois n'est pas à la fête (– 26,5%).

Les voyants semblent donc au vert, et le port autonome fourmille de projets. Critiquée par les associations écologistes, l'extension du port à Donges-Est devrait être lancée dès le printemps, pour un achèvement prévu en 2011. « Nous avons tout de même perdu 1,2 million de tonnes d'hydrocarbures cette année, rappelle Michel Quimbert, président du conseil d'administration. Pour maintenir un trafic constant, il a fallu développer celui des marchandises diverses. » Donges-Est devrait soulager le terminal vrac et agroalimentaire de Montoir-de-Bretagne, en passe d'être saturé. Le terminal méthanier de Montoir devrait, lui, bénéficier d'une extension. « Ce n'est pas un effet d'annonce, prévient Michel Quimbert. Montoir va devenir le premier terminal méthanier du monde. »

La logistique n'est pas oubliée, puisque le port a fait l'acquisition en octobre d'un portail à conteneurs pour mieux répondre à la demande dans ce domaine. Sans oublier que les groupes Cargill et Diester Industrie ont tous deux décidé d'implanter une usine à Montoir.

Julien Ropert