Les métiers les plus recherchés dans la région

Frédéric Brenon

— 

Les serveurs de cafés et restaurants font partie des emplois où il y a le plus d'embauches en Pays de la Loire.
Les serveurs de cafés et restaurants font partie des emplois où il y a le plus d'embauches en Pays de la Loire. — C. Villemain / 20 Minutes

Pôle emploi a présenté mercredi son enquête annuelle sur les besoins en main-d'œuvre en Pays de la Loire. Ce qu'il faut en retenir.

Davantage de patrons veulent embaucher. Pas moins de 99 400 intentions d'embauche sont annoncées par les employeurs de la région pour 2014. Un chiffre en hausse par rapport à l'an dernier, « signe d'une confiance dans le moyen terme qui s'améliore », analyse Pôle emploi. Le nombre d'établissements recruteurs, grosso modo un sur cinq, est lui aussi en augmentation.

L'emploi saisonnier pèse. Près de 46 % des intentions d'embauche sont pour des emplois saisonniers. Ils se concentrent surtout dans les services, le commerce ou l'agriculture : professionnels de l'animation socioculturelle, viticulteurs-cueilleurs, maraîchers, serveurs de cafés… Dans certains bassins, comme La Baule, l'activité saisonnière représente plus des trois-quarts des projets d'embauche.

Les métiers qui ne manquent pas de boulot. C'est dans le secteur des services et de l'industrie agroalimentaire que l'on recrutera le plus en 2014. Parmi les métiers les plus recherchés figurent les agents d'entretien, les aides-soignants, les aides à domicile, les commerciaux, les secrétaires bureautiques, les ingénieurs d'accueil, les informaticiens...

Les métiers qui manquent de bras. Plus de 37 % des projets de recrutements sont jugés « difficiles à pourvoir » par les employeurs. Il s'agit par exemple des cuisiniers, des aides à domicile, des commerciaux ou des animateurs sportifs. Les « conditions de travail, le déficit d'image, le profil inadapté des candidats ou la localité géographique » sont le plus souvent la cause de ces difficultés.