Un psychiatre nantais soupçonné de viols

©2006 20 minutes

— 

Les thérapies allaient trop loin. Un psychiatre de Nantes a été mis en examen pour « viols sur personne vulnérable », a-t-on appris hier de source judiciaire. L'homme de 65 ans a été placé sous contrôle judiciaire puis remis en liberté. Il lui est interdit d'exercer.

Vendredi soir, une de ses anciennes patientes avait porté plainte contre lui. Cette Nazairienne lui reproche plusieurs abus sexuels commis entre 1995 et 2000 dans son cabinet nantais. On ignore encore s'il y a d'autres victimes.

Une information judiciaire a été ouverte à l'encontre du praticien, qui approche de la retraite. Il serait adepte de « thérapies alternatives » fondées sur le « contact physique ».

Guillaume Frouin

Une affaire similaire avait été jugée il y a un an en Seine-Saint-Denis. Un psychiatre de 57 ans avait écopé de sept ans de prison pour des viols commis dans son cabinet entre 1997 et 2000. Il agissait lors de « séances de relaxation ».