Le plan passe mal à Trelleborg

— 

Le site compte 292 salariés
Le site compte 292 salariés — F. Elsner / 20 Minutes

A l'usine Trelleborg de Carquefou, les salariés n'ont toujours pas digéré la nouvelle. Il y a quelques jours, la direction de l'équipementier automobile leur a en effet annoncé un plan de réorganisation industrielle, devant aboutir à la suppression de 95 postes, parmi les 183 employés de la production. « Quand on fait le tour de l'atelier, les gens ne se sentent vraiment pas bien..., constate Angelo Decuzzi, responsable CFDT, le syndicat majoritaire. C'est un vrai coup derrière la casquette. Il y a du dégoût et beaucoup d'inquiétude.» Avec le département technique, qui ne devrait pas être touché, le site compte au total 292 salariés. Moitié moins qu'il y a six ans.

Abandon d'un produit


« Malgré d'importantes mesures d'amélioration et de réorganisation engagées depuis plusieurs années, le site continue à afficher des pertes », a précisé la direction pour justifier le plan, qui doit commencer à être discuté officiellement le 22 avril. Selon la CFDT, la stratégie de Trelleborg viserait à abandonner leur activité « échappement », qui s'ajoutait jusqu'alors à la fabrication de moteurs et de châssis. « Mais les suppressions toucheront toutes les catégories professionnelles, de l'opérateur au cadre, indique Angelo Decuzzi. Notre stratégie est de négocier avec la direction pour arriver à zéro suppression de poste, mais nous savons que ce sera difficile. » Alors qu'une intersyndicale a été installée, aucun moyen de mobilisation n'a encore été décidé. J. U.