La soirée très mitigée de Djidji

— 

Le jeune défenseur central Djidji.
Le jeune défenseur central Djidji. — FRANCK PENNANT / AFP

Un baptême du feu qu'il n'est pas près d'oublier. Le jeune défenseur central du FC Nantes Koffi Djidji (21 ans), formé au club, a vécu une première titularisation en L1 en demi-teinte. Sur la première action dangereuse des Corses, il laisse partir dans son dos l'Ajaccien Tallo.

Riou a dit «laisse» !


C'est sur cette situation chaude que Djilobodji percute violemment Riou, son propre gardien de but. Le reste du temps, il a fait preuve d'assurance (beau tacle dans la surface) et de sobriété dans ses interventions. Jusqu'au temps additionnel où tout a basculé pour lui. Sur une passe de Faty dans la surface de réparation nantaise, Djidji - de manière incompréhensible - ne dégage pas le ballon. Sans le citer, l'entraîneur Der Zakarian l'a fustigé après le match : «C'est un cadeau. On peut même dégager le ballon mais on ne le dégage pas, on le laisse passer. T'es un défenseur, tu vois passer le ballon et tu ne dégages pas ? Tu ne peux pas gagner des matchs quand tu prends des buts comme ça !» Le coach a toutefois oublié de préciser que Djidji a entendu «laisse», un ordre donné par son gardien de but…