Une solution pour les emballages

— 

Les cartons finissent sur les trottoirs.
Les cartons finissent sur les trottoirs. — F. Brenon/20 MInutes

Et si les camions de livraison reprenaient les emballages des commerçants plutôt que de repartir à vide ? C'est l'idée qu'a eu Véolia propreté pour son nouveau service testé à Nantes depuis une semaine. Unique en France, le projet LoginWaste permet en effet au commerçant de faire enlever ses cartons et autres encombrants (cintres, films, palettes) sur demande via une plateforme Internet. Un transporteur-livreur partenaire déjà présent en ville viendra récupérer les déchets au cours de sa tournée. Puis Véolia les collectera afin de les trier et de les recycler.

Des réticences à payer


« Chacun y trouve son compte, assure Véolia. Le commerçant n'encombre plus ses réserves ou son trottoir, les transporteurs développent une activité complémentaire et optimisent leur circuit, Véolia capte des matières recyclables supplémentaires. » Reste que le service est payant pour le commerce : de 12 € HT à 29 € HT selon le délai d'enlèvement et le volume. Un point qui fait craindre à l'union des associations commerçantes des quartiers nantais (Unacod) que «le dispositif mettra du temps à être adopté ». Ceux-ci sont d'autant plus « réticents » que Nantes Métropole assure le ramassage gratuit des cartons deux fois par semaine en centre-ville. « Il faudra faire la démonstration du gain de temps permis par le service, insiste Véolia. Le temps perdu à aller déposer ses cartons en déchetterie est du temps qu'on ne consacre pas à sa clientèle. » F. B.