«Ils ne sont pas invincibles»

— 

La revanche a lieu samedi (20 h), à Dugast. Battus (3-1) à Istanbul contre Fenerbahçe, mercredi, lors de la demi-finale aller de Challenge Cup, le Nantes Rezé Métropole va tenter d'inverser la tendance devant son public.

Le central Jonas Aguenier y croit.

Racontez-nous ce match là-bas…

On s'est battus avec nos moyens. Shrafranovich s'est bloqué le dos avant le match, donc j'ai été obligé de jouer attaquant-réceptionneur… Il n'y a pas eu photo. Milijkovic (35 points) et Fonteles (22 points) ont gagné la rencontre à eux deux. C'est incroyable. J'ai plus vu deux grosses individualités qu'une grosse équipe. Je situe ce club tout en haut de la Ligue A française.

C'est mission impossible ?

Tout est possible. On leur a pris un set, on a vu ainsi qu'ils n'étaient pas invincibles. On va bosser pour contrer ces deux joueurs et on compte beaucoup sur notre public, qui va nous pousser dans nos limites et faire en sorte que les deux gros joueurs en face soient dans un mauvais jour.