Le patron d'Airbus ne rassure pas ses troupes

©2006 20 minutes

— 

Le patron d'Airbus, Louis Gallois, s'est voulu « rassurant » hier lors de sa visite sur le site de Nantes, selon les syndicats. « Il a répété que nous avions une expertise sur les matériaux composites, qui constitueront la moitié de l'A350 », explique Ghislain Solan, secrétaire du comité d'entreprise.

Les sentiments sont plus « mitigés » à Saint-Nazaire. « Louis Gallois n'a pas levé les inquiétudes concernant les ventes de sites », constate Yvonnick Dréno (Force ouvrière). Le patron d'Airbus a même confirmé avoir une « réflexion » sur le sujet. Les noms des sites de Nantes, Saint-Nazaire et Méaulte (Somme) avaient été évoqués dans la presse ces derniers mois.

G. F.

Selon les syndicats,le détail du plan d'économies Power 8 (Energie 8) sera connu « autour du 15 ou 16 février ». Des coupes sont redoutées chez les « cols blancs ». Airbus emploie 2 200 salariés à Nantes et 2 400 à Saint-Nazaire.