Des recours avant les travaux

— 

Quatre recours ont été déposés.
Quatre recours ont été déposés. — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Un mois et demi après la publication des arrêtés autorisant le début des travaux, quatre recours ont été déposés au tribunal administratif de Nantes, ce lundi. A l'origine de la démarche, les principales associations d'opposants (élus, agriculteurs, juristes…) au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes dénoncent des irrégularités en matière de respect de l'environnement, qui tournent autour de la loi sur l'eau et du déplacement des espèces protégées. « L'impact peut être très fort en terme de destruction des zones humides, et même sans précédent en France », avance Sébastien Le Briero, avocat venu déposer les recours. Les associations, qui doutent aussi de la réelle mise en place des mesures compensatoire pour les agriculteurs, espèrent qu'une visite de terrain sera prochainement organisée avec le juge administratif, avant le début des travaux. Si ceux-ci devaient commencer bientôt, les associations ont déjà annoncé qu'elles n'excluraient pas l'utilisation de procédures d'urgence. J.U.