Centrale roule avec Renault

— 

L'école Centrale vient, ce mercredi, d'officialiser son partenariat avec Renault, dans le but d'explorer de nouvelles technologies pour les moteurs à combustion. Pour une durée de cinq ans, autour de la création d'une chaire industrielle dont le budget se chiffre à 4, 5 millions d'euros, l'équipe de recherche de l'école d'ingénieurs va ainsi mettre à profit ses travaux. « Notre activité est la modélisation numérique sur ordinateur des moteurs, puis l'expérimentation en réel, au sein même de nos locaux, explique Pascal Chessé, professeur à l'école Centrale. Nous maîtrisons ici toute la chaîne. » Plus précisément, la recherche s'intéresse aux quelque 20 000 paramètres à régler pour faire fonctionner un moteur.

Pour l'école, le partenariat va « permettre de conforter l'alignement des enseignements dispensés aux futurs ingénieurs avec les projets industriels actuels et à venir », expliquent les responsables. Certains étudiants pourront, par la suite, être recrutés par les services R & D de Renault. J. U.