«Aly m'a dit que jouer au Stade de France, c'était un gros kif !»

— 

Considérez-vous que c'est le match le plus important de la saison ?

Non, on ne va pas dire ça. Ça reste un match de coupe. Il y a une place en demi-finale. On a perdu contre eux il y a dix jours en Coupe de France, donc on a une revanche à prendre. C'est un match important, mais pas le plus important… Un quart de finale de la Coupe de la Ligue, ça ne se joue pas tous les jours. Il va falloir les prendre très au sérieux. Je pense qu'on a pris confiance face à Lorient en l'emportant en plus à la dernière minute grâce à Ismaël Bangoura.

On se fait des films quand on est à deux succès du Stade de France ?

Oui, on se fait un peu des films. Le Stade de France fait rêver tout le monde. Il fait 80 000 places… Moi, j'ai eu la chance d'aller voir jouer mon frère Aly [l'ancien Lyonnais, désormais à Liverpool] là-bas. J'avais les yeux qui pétillaient. Il m'a dit que si j'avais la chance d'aller jouer dans cette enceinte, c'était un gros kif ! L'objectif c'est vraiment d'y aller…

D.P.