«Dans la première partie de la L1, voire mieux»

Propos recueillis par David Phelippeau

— 

L'ancien joueur de l'OM Eric Di Méco.
L'ancien joueur de l'OM Eric Di Méco. — PDN / Sipa

Vendredi soir, lors de leur succès (0-1) à Marseille, les Canaris l'ont convaincu. Eric Di Méco, consultant sur beIN Sport, est sous le charme du FC Nantes.

Qu'avez-vous pensé du FC Nantes, vendredi, à Marseille, vendredi ?

Les Canaris m'avaient déçu contre Lille (0-1), je les avais trouvés sans imagination, avec des limites dans la construction du jeu. Après, quand tu vois ce que fait Lille depuis le début de la saison, c'est plus Lille qui était injouable que Nantes sans imagination. En revanche, le FCN m'a impressionné contre Marseille. J'ai trouvé une équipe bien en place avec une grande envie d'aller vers l'avant.

Nantes n'a jamais refusé de jouer...

C'est un promu qui vient au Stade-Vélodrome et qui joue, ça, c'est top. Je trouve le FCN en progrès.

Où voyez-vous le FC Nantes au classement en fin de saison ?

On sait qu'une saison n'est pas linéaire. Pour toutes les équipes, il y a des périodes creuses. Il faut voir comment Nantes va gérer ses creux. C'est cette gestion qui fera que Nantes sera en haut ou dans le ventre mou. J'ai l'impression qu'ils sont assez solides mentalement pour gérer ce genre de problèmes. Si les mecs sont solidaires, je les vois dans la première partie du classement voire devant certains gros calibres comme l'OM. Je suis plus inquiet pour la saison prochaine parce qu'il va falloir gérer les joueurs qui ont fait une belle saison et qui commenceront à s'enflammer...

N'est-ce pas inquiétant pour la L1 de retrouver une formation composée de joueurs de L2 quatrième au classement ?

Ça fait longtemps que je ne suis plus inquiet pour le niveau de la L1. Depuis l'arrêt Bosman – et ça va en s'accentuant – il y a beaucoup de joueurs de L1 aujourd'hui qui devraient plutôt jouer en L2. On le voit en Coupe d'Europe, le niveau est très moyen.