La Loire placée sous surveillance

©2006 20 minutes

— 

Un outil pour vérifier l'« état de santé » de la Loire. Un nouveau « réseau de mesures en continu » va être mis en place sur l'estuaire, a annoncé hier le groupement d'intérêt public (GIP) Loire Estuaire. Cinq sondes vont pour cela être implantées dans les prochaines semaines entre le pont de Bellevue et Paimboeuf. Ce système sera plus fiable que le précédent, installé entre 1995 et 2000, qui n'effectuait que des mesures ponctuelles.

Pêcheurs, agriculteurs ou scientifiques pourraient ainsi être intéressés, selon le GIP. « La centrale EDF de Cordemais fait partie de notre groupe de travail, indique même Bernard Prud'homme, chargé de projet pour le GIP. La remontée du bouchon vaseux dégrade en effet leurs installations, et l'entreprise ne peut faire que de la maintenance corrective. Elle aimerait donc pouvoir anticiper sa venue. » Le « bouchon vaseux » désigne la vase en suspension ou en dépôt dans l'eau. Mouvant, il s'étale sur 30 à 40 km, tout au long de l'estuaire.

Guillaume Frouin