Bouchet veut « rendre la ville au peuple nantais »

Frédéric Brenon
— 
Christian Bouchet, candidat FN.
Christian Bouchet, candidat FN. — F. Brenon /20 Minutes

Candidat à l'élection municipale depuis avril, Christian Bouchet (FN) a dévoilé mardi le programme de sa liste « Nantes Bleu Marine ». Cinquante-cinq propositions sont formulées avec comme ligne directrice « Rendre Nantes au peuple nantais ». « Les classes moyennes et populaires sont chassées au profit des bobos dans le centre et du tiers-monde dans les quartiers périphériques », dénonce Christian Bouchet, 58 ans.

La sécurité, une priorité


Le candidat propose en premier lieu une diminution de la fiscalité permise par une réduction des dépenses jugées superflues (Voyage à Nantes, Royal de luxe, médiateurs de quartier…). Il souhaite aussi une baisse des tarifs des transports collectifs et « rendre la vie plus facile aux automobilistes » (stationnement moins cher, retour de la circulation cours des 50 otages, etc.). Le renforcement de la sécurité publique est une autre « priorité ». Cela passe notamment par « beaucoup plus de répression », l'armement de la police municipale, le développement de la vidéo-surveillance, l'interdiction du racolage et de la mendicité. Des « mesures extrêmement énergiques pour démanteler les camps de roms » sont aussi préconisées. En matière d'habitat, Christian Bouchet, opposé à la densification de la ville, veut faciliter l'accès à la propriété et revoir les règles d'attribution de logements sociaux, lesquelles auraient « tendance à favoriser les demandeurs issus de l'immigration ». Très attaché au « respect de la laïcité », le candidat frontiste milite par ailleurs pour le maintien du porc dans les cantines scolaires.

■ Grands projets

« Hostile à Notre-Dame-des-Landes » car le projet « renforce la région vis-à-vis de l'Etat », Christian Bouchet juge le transfert du CHU sur l'île de Nantes « pas idiot ».