Le HBCN n'enimpose plus

David Phelippeau

— 

Aymen Toumi, auteur d'un but.
Aymen Toumi, auteur d'un but. — F. Elsner / 20 Minutes

Il va falloir remettre de l'ordre au HBC Nantes. Et très vite. Jeudi, les Nantais se sont inclinés (32-28) à Chambéry. Il n'y a rien d'infamant à être vaincu chez un concurrent direct à l'Europe, mais la manière dont les hommes d'Anti ont perdu le fil de cette rencontre inquiète. «On manque de lucidité, avoue l'ailier espagnol Valero Rivera. On n'était pas bien ensemble.» Ce problème ne date pas d'hier.

Maqueda pète les plombs


Depuis le début de la saison, Nantes masque ses insuffisances offensives par une défense de fer. Au Phare, la hargne de Feliho et Gharbi et la jolie performance de Maggaiz dans la cage (13 arrêts) n'ont cette fois-ci pas suffi. La base arrière éprouve toujours autant de difficultés. Maqueda (6 sur 16) et Entrerrios (6 sur 11) n'apportent pas ce qu'on est en droit d'attendre d'eux. Le HBCN doute et n'affiche plus aucune sérénité dans ses temps faibles. L'exclusion de Maqueda pour un coup volontaire sur Gille en fin de match en témoigne. Nantes est maintenant 6e de LNH et doit vite se reconcentrer sur la venue de Dunkerque, dimanche, en Coupe de la Ligue. Une épreuve qui devient prioritaire pour le HBCN.