Contre Pecs, le NRB retrouve de la pêche

— 

L'essentiel était sans doute de mettre fin à l'hémorragie. De stopper une série interminable de six défaites toutes compétitions confondues. C'est chose faite. Les filles de Nantes Rezé ont gagné (69-64), mercredi soir, à Mangin-Beaulieu, leur premier match d'Eurocup, contre les Hongroises de Pecs. Rien n'a été simple pour le NRB, qui jouait sans Handy et Hampton sur le point de quitter le club… L'équipe, qui affrontait la formation de sa poule présumée la plus faible, est clairement encore en convalescence mais son abnégation a fait plaisir au maigre public présent. Menées de onze points (33-44) au milieu du troisième quart-temps, les filles de Coeuret sont revenues à l'énergie et n'ont ensuite rien lâché. «C'est un soulagement, souffle le coach. Je pense que ça nous aurait fait vraiment mal si on avait perdu. J'ai retrouvé mon équipe de l'année dernière dans l'état d'esprit. Dieu sait qu'on était malades. Ce succès vaut tout l'or du monde.» D.P.