Le tourisme est devenu un « enjeu économique »

— 

Edité à 40 000 exemplaires et disponible sur internet, ce carnet de « petits voyages » est clairement destiné aux habitants de Nantes métropole. « Ce sont nos meilleurs ambassadeurs : plus ils parleront du territoire, plus cela aura d'impact », justifie Valérie Demangeau, maire (PS) du Pellerin et présidente du Voyage à Nantes. Les communes de l'agglomération ont d'ailleurs pris conscience de « l'enjeu économique » du tourisme depuis le développement d'Estuaire et de l'itinéraire cyclable Loire à vélo.

Des cyclistes au Bois-Tillac ?


« Au Pellerin, le mois d'août est devenu le plus important de l'année pour le magasin Intermarché, alors qu'il était fermé à cette époque les années précédentes », cite ainsi en exemple Valérie Demangeau. Toujours au Pellerin, le lycée professionnel privé du Bois-Tillac – spécialisé dans les métiers du cheval – pourrait lui aussi remplir son internat l'été en hébergeant des cyclistes de Loire à vélo : beaucoup d'entre eux doivent s'éloigner de plusieurs kilomètres pour pouvoir se coucher. G.F.