La place Royale a fêté le retour de Pierre

— 

Quelque 200 personnes ont fêté samedi place Royale la libération mardi des otages d'Arlit, parmi lesquels Pierre Legrand, originaire de Couffé. Le jeune homme n'était pas présent en raison de son grand état de fatigue après ses trois ans de détention dans le Sahel, ont expliqué ses proches. Il a toutefois adressé un message à ses soutiens, par l'intermédiaire de sa petite amie. « J'ai un petit message à vous passer de sa part : Pierre va bien, il est fatigué, il a vécu quelque chose qui est incroyable », a déclaré Marion Bondu. « Il m'a dit de vous dire qu'il avait eu des échos de ce qui s'est fait ici, il a vu les mobilisations des gens qui étaient là pour lui. Ca l'a beaucoup touché, il voulait vous remercier, tous », a ajouté la jeune femme.

Comme chaque premier samedi du mois depuis septembre 2012, mais pour la dernière fois, la foule a applaudi, très fort, longuement. Avant de trinquer au cidre, au champagne et aux gâteaux secs.