Fini le PV papier, place à l'amende électronique

Frédéric Brenon

— 

Finie l'amende sur le pare-brise.
Finie l'amende sur le pare-brise. — F. Elsner/20 Minutes

Après Paris, Marseille, Lyon ou Toulouse, Nantes passe ce lundi aux PV électroniques. Finies les contraventions en papier apposées sur le pare-brise ! Les infractions constatées par les agents municipaux sont désormais remplies sur un boîtier numérique, puis télétransmises au centre national de traitement de Rennes. Le contrevenant recevra ensuite son amende directement dans sa boîte aux lettres, une dizaine de jours plus tard. Seul un petit papillon informant du PV dressé sera laissé sur le véhicule par l'agent.

Vols et pertes évités


Sont concernés par ce nouveau procédé : le défaut de stationnement payant, le stationnement gênant, mais aussi le refus de priorité, la circulation en sens interdit, le défaut de ceinture ou l'usage du téléphone au volant. « Il fallait se moderniser, justifie Gilles Nicolas, adjoint au maire. Le PV électronique devrait faciliter le travail des agents sur le terrain et permettre une gestion plus simple et plus sécurisée. Ça évite aussi les vols ou les pertes de PV qui entraînaient des majorations. Là, même si un petit malin s'amuse à retirer le papillon d'un pare-brise, l'amende parviendra par courrier au contrevenant. » Une fois reçue, la contravention peut être réglée par Internet ou chez le buraliste (achat d'un timbre-amende).

Dans l'agglomération, Saint-Herblain, Sautron ou Les Sorinières sont déjà passés aux PV électroniques. « Il n'y a pas de réticence des habitants, constate-t-on à la police municipale des Sorinières, qui s'y est mise il y a un an. Pour les agents, on gagne du temps à la saisie. C'est aussi bien plus commode lorsqu'il pleut. »

■ Contestation

Toujours possible, la contestation est à adresser, comme pour le PV papier, à l'Officier du ministère public. Il est conseillé de conserver une dizaine de jours les preuves de paiement su stationnement payant.