Le faubourg de l'île se redessine

Frédéric Brenon

— 

Le boulevard Vincent-Gâche a été profondément modifié par l'arrivée du C5.
Le boulevard Vincent-Gâche a été profondément modifié par l'arrivée du C5. — F. Elsner/20 Minutes

La mise en service, à la rentrée, de la ligne Chronobus C5 a commencé le travail. Traversé d'est en ouest par cet axe de bus en site propre, le faubourg central de l'île de Nantes offre déjà un nouveau visage. Finis les stationnements sauvages de voiture et les espaces publics presque abandonnés : de larges trottoirs, de belles pistes cyclables et, bientôt, de nouveaux arbres se découvrent entre les boulevards Vincent-Gâche et Gustave-Roch. Mais ce n'est pas terminé. D'autres réalisations, de plus grande ampleur, se profilent désormais.

Des véloroutes traversantes. La véloroute est une voie dédiée aux circulations douces d'une largeur minimale de 5 m. Equipée d'un éclairage dynamique, elle sera tracée le long du talus ferroviaire qui traverse l'île. Les travaux se dérouleront en 2014 et 2015 entre Willy-Brandt et le boulevard De Gaulle. Le second tronçon, entre Martyrs et le pont ferré de Pornic, sera livré en 2016. La jonction De Gaulle-Martyrs sera bouclée en 2017.

Des logements à la place du garage. Idéalement placé à l'angle de Vincent-Gâche et du boulevard des Martyrs, le garage Citroën va libérer le site. A la place : une ambitieuse opération mixant bureaux, commerces et 185 logements, répartie en plusieurs blocs. La construction démarrera l'an prochain pour une livraison en 2016. « C'est un emplacement exceptionnel, il ne faudra pas se rater sur l'architecture », estime la Samoa, chargée de l'aménagement de l'île de Nantes.

Les berges nord aménagées. Depuis 2005, sept kilomètres de berges sur les douze autour de l'île ont été réaménagés au profit des piétons. Au nord, il ne reste qu'un vide entre le pont Haudaudine (quai Mitterrand) et le pont Aristide-Briand (boulevard Louis-Barthou). Un concours d'architectes a été lancé. Les travaux sont à achever d'ici à 2016, en faisant un effort particulier sur le résultat paysager.

Campus et immeubles en bord de Loire. Sur l'îlot Brossette, entre Vincent-Gâche et la rive de Loire, les hangars sont tombés et seront remplacés par un campus hôtelier Vatel doté d'un hôtel, d'un restaurant d'application et d'une résidence étudiante. Il y aura également, dans des immeubles assez hauts, près de 200 logements et quelques commerces. Début du chantier en 2015. Livraison en 2017.