Une commande de trains record pour faire face aux surcharges

— 

C'est la plus grosse commande de l'histoire de la région Pays de la Loire. Pas moins de 201 millions d'euros d'investissement ont été votés vendredi pour l'achat de nouveaux TER, en l'occurence treize trains électriques Bombardier à doubles étages (520 places). Les élus d'opposition de droite s'étaient prononcés contre cet achat coûteux « qui peut attendre ». Les premiers wagons seront livrés en 2016.

« L'objectif est de renouveler notre matériel arrivé en fin de vie et qui pose beaucoup de problèmes, mais aussi de répondre aux situations de surcharge qui existent encore en particulier sur la couronne nantaise », justifie Gilles Bontemps, vice-président du conseil régional. «Il est important d'anticiper sur l'avenir. Cette commande représente de plus un volume de travail important pour notre industrie ferroviaire», ajoute Jaques Auxiette, président de région. À noter qu'une autre commande de neuf tram-trains Alstom (40 millions d'euros au total), destinés à la desserte du nouvel aéroport, a été rejetée vendredi. Les élus d'opposition et les élus Verts ont en effet voté contre. F.B.