Procès d'une ex-salariée qui jouait à la banquière

©2006 20 minutes

— 

Elle recrutait ses victimes dans son entourage. Le procès de Marie-Jeanne P. doit démarrer aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Nantes. La femme, âgée de 53 ans, est jugée après avoir fait miroiter de juteux placements à sa famille, ses amis ou ses anciens clients (elle avait travaillé dans le milieu bancaire). La prévenue aurait ainsi fait placer près de 3 millions d'euros entre 1994 et 2003. Une soixantaine de victimes auraient été approchées, à qui elle promettait 12 % d'intérêts. Mais toutes n'ont pas retrouvé leur mise, loin s'en faut. La plupart d'entre elles sont des retraités, qui espéraient par la même occasion améliorer leur pension.

L'alerte aurait été donnée au parquet par la banque de la prévenue, intriguée par les multiples mouvements de fonds sur son compte bancaire. Bien que placée sous contrôle judiciaire, l'intéressée aurait poursuivi son activité.