Information judiciaire pour Castel Viandes

— 

La procureure de la République de Nantes a annoncé mercredi avoir ouvert une information judiciaire pour « tromperie sur la marchandise » et quatre autres délits à l'encontre de la société Castel Viandes, confirmant une information du site Internet du Parisien. La société de négoce – qui emploie 300 personnes à Châteaubriant – est accusée d'avoir livré de la viande avariée à ses clients, dont les restaurants Flunch, par un ancien cadre licencié en 2008. Depuis, Flunch a cessé ses relations commerciales avec Castel Viandes, tout comme Mc Donald's.

La société, elle, affirme n'avoir « jamais trompé un seul de ses clients ». En mars, 300 de ses salariés avaient manifesté dans les rues de Châteaubriant pour dénoncer les « rumeurs » qui entouraient l'entreprise. G. F.