Le HBCN au bout du suspense

— 

Au centre, le gardien Gorazd Škof.
Au centre, le gardien Gorazd Škof. — F. Elsner / 20 Minutes

Logique. Le HBC Nantes s'est qualifié aux tirs au but contre Toulouse (29-29, 3-2 aux t.a.b.), mercredi, à Beaulieu, en 8es de finale de la Coupe de la Ligue. Les Nantais sont passés à côté de leur entame de match. Une statistique parle d'elle-même : quatre buts inscrits en 20 minutes. Sans doute du jamais vu pour Nantes dans son antre de Beaulieu. Il a fallu que ce soit le patron de la défense Rock Feliho, auteur de deux buts, qui prenne les choses en main en attaque pour limiter la casse. Nantes a aussi pu compter sur la malchance des Toulousains qui ont souvent touché du bois. A la pause, c'était un moindre mal si les Nantais n'étaient donc menés que d'un but (11-12). La deuxième période fut tout aussi poussive pour Nantes. Skatar et Camarero vite sortis par leur coach, Entrerrios discret, Maqueda sans doute pas à 100 %, c'est au courage que les Nantais ont résisté à une belle formation toulousaine. Ils ont même failli l'emporter mais à la dernière seconde, Fernandez, impertinent de réussite (10 buts), a arraché la prolongation pour le Fénix. Un temps de jeu supplémentaire qui n'a pas départagé les deux équipes. A la loterie des tirs au but, Nantes a enlevé sans gloire la qualification.