Pompiers bien échauffés

©2006 20 minutes

— 

Vive réaction après la manifestation nationale des sapeurs-pompiers mardi à Paris, dans laquelle un Rezéen a été arrêté, avant d'être remis en liberté mercredi soir. Aucune poursuite n'est engagée contre lui. Philippe Grosvalet, président du conseil d'administration du service départemental d'incendies et de secours, regrette « l'exemple affligeant et catastrophique pour l'image des pompiers ». Il en appelle « au réalisme syndical et à l'esprit citoyen des organisations représentatives pour qu'elles mettent fin à un mouvement dont la dérive est maintenant évidente ». Mais une nouvelle journée d'action locale est prévue mardi prochain. Les pompiers réclament notamment une retraite anticipée à 55 ans et de meilleures conditions.