Festival de travail à Deauville

— 

La meneuse nantaise Aubert.
La meneuse nantaise Aubert. — FABRICE ELSNER/20MINUTES

« Il y a encore du travail, beaucoup de travail... » A entendre le coach Emmanuel Cœuret, le NRB ne part pas en stage à Deauville, ce mardi, pour faire du tourisme. Ce week-end, le club nanto-rezéen a fini dernier du tournoi d'Amboise mais avait des circonstances atténuantes. « On a joué pendant deux jours à six avec deux espoirs du club, relativise Cœuret. A un moment, j'ai même dû faire jouer Marielle Amant (intérieure) dans l'aile. J'ai vu des choses intéressantes, mais on est tactiquement et physiquement pas prêts. » La dernière recrue manquante Chantelle Handy est arrivée, lundi soir, à Nantes. D.P.