Le planning du grand hôpital sur l'île de Nantes se dévoile

— 

L'incertitude s'éloigne autour d'un nouveau CHU sur l'île de Nantes. Le ministère de la Santé a en effet donné son feu vert le 16 juillet dernier au projet consistant à regrouper sur un même site les pôles hospitaliers Hôtel-Dieu et Laënnec. L'Etat devrait financer un tiers –et le CHU les deux tiers– de ce chantier colossal estimé à 960 millions d'euros.

Nantes métropole et la ville de Nantes avaient eux aussi donné leur approbation, libérant même un terrain de 10 hectares situé en bordure de Loire, entre le pont des Trois-Continents et l'usine Béghin Say. La prochaine étape est le lancement cet automne d'un concours de maîtrise d'œuvre, puis la désignation d'un architecte lauréat fin 2014. « On saura alors à quoi ressemblera le nouveau bâtiment », s'impatiente la directrice Christiane Coudrier. Il y aura ensuite un long temps d'études jusqu'au coup d'envoi des travaux de construction espéré en 2017. L'ouverture de l'hôpital se fera en deux phases. D'abord la chirurgie et la médecine adulte en 2023. Puis la maternité, la pédiatrie et le Samu-Smur en 2025. F.B.