Il avait « volé » les bons au Trésor

G.F.

— 

C'est « un dossier passionnant sur le plan du droit et un peu hors normes », selon son avocat. Le parquet a réclamé la restitution des scellés et de quatre à six mois de prison avec sursis à l'encontre d'un antiquaire retraité, jugé pour le « vol » de 300 000 € de bons au Trésor anonymes au printemps 2011. Ce Rezéen de 62 ans les avait encaissés en plusieurs fois, un mois après avoir vidé à la demande de ses héritiers la maison d'une vieille dame décédée – qui n'avaient pas connaissance de leur existence. L'antiquaire disait les avoir retrouvés au milieu de vieux linges, et ne plus se souvenir à qui ils appartenaient : il fait « une cinquantaine » de déménagements similaires par an. « Si j'avais voulu tricher, je serais parti à l'étranger ou je les aurais donnés à Pierre, Paul ou Jacques », se défend ce professionnel « honnête », qui estime juste que la roue a tourné cette fois-ci dans le bon sens pour lui. « Une fois, j'ai trouvé une tonne de charbon dans un grenier, et je l'ai vidé sans me plaindre… », rappelle-t-il. Jugement du tribunal le 17 octobre.