Et si vous pensiez à louer pour équiper bébé ?

Guillaume Frouin

— 

La Sébastiennaise Sabrina Roué.
La Sébastiennaise Sabrina Roué. — F. Elsner/20 Minutes

Tous ceux qui ont déjà dû transporter un lit-parapluie dans un TGV bondé apprécieront : depuis peu, il est possible de louer son matériel de puériculture à Nantes. Sabrina Roué, maman de deux petites filles de 1 et 4 ans, a en effet lancé Les Petits Beurres volants. Elle avait eu recours à un service similaire lors de son retour sur l'île de la Réunion – d'où elle est originaire – pour présenter sa fille aînée à sa famille.

Courte ou longue durée


Cette habitante de Saint-Sébastien-sur-Loire ne s'était ainsi pas encombrée de poussette, cosy et autres transat dans l'avion. « Sans ça, mon père aurait dû acheter tout le matériel sur place, ce qui ne valait pas le coup pour un séjour de trois semaines », se rappelle Sabrina Roué. La jeune femme espère donc toucher à présent les Nantais qui accueillent des amis avec enfants en bas âge, mais aussi des mamans souhaitant tester un produit ou bien des touristes de passage… « Une nounou, qui a besoin d'une poussette double pendant cinq mois, m'a aussi contactée », souligne la jeune mère de famille, qui fait aussi de la location sur plusieurs mois. « Alors qu'un cosy coûte 150 à 200 € à l'achat pour six mois d'utilisation, il revient à 60 € en location », calcule-t-elle.

Au final, avec ses Petits Beurres volants, Sabrina Roué a bon espoir de convertir les Nantais à la location de matériel de puériculture, très développée dans les pays anglo-saxons, mais beaucoup moins en France. « Les Français sont très attachés à la propriété : cela ne leur pose pas de problèmes d'acheter du matériel d'occasion, mais davantage pour en louer », constate la Sébastiennaise.

■ Concurrence

Une quinzaine d'entreprises se sont lancées sur ce créneau en France, d'après Sabrina Roué. À Nantes, seules La Parenthèse Enchantée et La Caverne d'Ali Bambin proposent un tel service.