La majorité des écoles attendra la rentrée 2014

— 

Un peu plus de 83 000 élèves connaîtront la réforme des rythmes scolaires dès cette année dans l'académie de Nantes (33 % des effectifs). Un chiffre, très supérieur à la moyenne nationale, qui ravit le rectorat.

La Loire-Atlantique fait mieux encore puisque le taux départemental atteint 45 %, soit quelque 42 350 élèves concernés. Parmi les vingt-six communes ayant fait le choix d'engager leurs écoles publiques dans la réforme dès cette rentrée 2013, on trouve de grandes villes de gauche comme Nantes, Saint-Nazaire, Saint-Herblain, Rezé, Bouguenais, Couëron ou La Chapelle-sur-Erdre. Mais il y a aussi Sainte-Luce-sur-Loire, Thouaré, Mauves, Le Pellerin, La Montagne, Saint-Philbert-de-Grandlieu ou Cordemais. A l'inverse, pas moins de 177 communes, toutes couleurs politiques confondues, ont jugé préférable de repousser l'application de la réforme à la rentrée 2014. C'est le cas notamment de Saint-Sébastien, Orvault, Carquefou, Vertou, Bouaye, Basse-Goulaine, Les Sorinières, Treillières, Sautron, Ancenis, Clisson, Vallet ou encore Sainte-Pazanne. F.B.