Lila lance son premier super car

Frédéric Brenon

— 

Le car, doté d'un design propre, espère séduire les habitants du nord de l'agglo.
Le car, doté d'un design propre, espère séduire les habitants du nord de l'agglo. — F. Elsner/20 Minutes

Après la Tan et ses Chronobus, c'est au tour du réseau départemental Lila de lancer sa nouvelle génération de cars. Baptisée Lila premier, une ligne dite à « haut niveau de service » relie en effet depuis lundi Grandchamp-des-Fontaines, Treillières, Orvault et la gare sud de Nantes. Sa particularité ? Elle offre un temps de parcours plus performant (20 minutes jusqu'au Cardo, 48 jusqu'à la gare), une fréquence plus élevée (un départ toutes les quinze minutes jusqu'à 9 h 20, un retour toutes les quinze minutes de 15 h 34 à 19 h 32) et une amplitude plus large (entre 6 h20 et 20 h 30 en semaine) que ce qui se pratique d'ordinaire sur le réseau.

Wifi 4G gratuit à bord


Le nombre d'arrêts (vingt-deux) a pour cela été réduit et des aménagements de voirie ont été réalisés afin d'éviter les bouchons. Pour ne rien gâcher, Lila premier propose également des cars à planchers bas modernes équipés d'écrans d'information et fournissant un accès wifi 4G gratuit. « Nous voulons démontrer que le transport collectif est plus avantageux que la voiture pour se rendre au travail, y compris lorsqu'on habite en secteur périurbain », justifie Philippe Grosvalet, président du conseil général, qui exploite Lila. D'autres lignes de ce type sont envisagées à l'horizon 2015.