Affaire Touré : le FCN est convaincu de gagner

David Phelippeau

— 

Abdoulaye Touré, cet été, lors d'un match de préparation contre Vannes.
Abdoulaye Touré, cet été, lors d'un match de préparation contre Vannes. — Arnaud Duret/FC Nantes

Le FCN va-t-il perdre les trois points de son succès contre Bastia, lors de la 1re journée de Ligue 1 ? Le 10 août, les Canaris s'imposent 2-0, mais font entrée en jeu Abdoulaye Touré, un joueur normalement suspendu pour ce match. Une anomalie, due à un dysfonctionnement interne au FCN, que les Corses dénoncent trois jours après la rencontre… Le milieu, soutenu par le FCN, a décidé de faire appel de sa suspension devant la Commission supérieure d'appel de la FFF pour vice de forme. Me Klatovsky, l'avocat du FCN, explique ce qu'il va plaider : «Chaque fédération prévoit un règlement. Celui-ci doit respecter le code du sport qui a établi, lui-même, un règlement disciplinaire type. Les fédérations de hand, basket, rugby, respectent ce dernier sauf la Fédération française de foot.»

«100 % de chances de gagner», selon l'avocat


Il poursuit : «Pour toutes les suspensions d'un joueur inférieures à quatre matchs, la FFF n'envoie pas de lettre recommandée au joueur alors que le règlement disciplinaire type prévoit qu'une sanction doit être notifiée par écrit au joueur. En matière administrative, une notification se fait par une lettre recommandée. La FFF s'assoit sur le règlement disciplinaire et se contente de publier les sanctions sur son site.» Il estime ainsi que «tant que la FFF n'a pas pris le soin de se mettre en conformité avec le code du sport, tant qu'elle n'aura pas notifié la sanction au joueur, la sanction ne peut pas avoir pris effet». En clair, le joueur n'était pas suspendu pour le match. «Je suis sûr de moi, même si on me rejette devant la Commission supérieure d'appel de la Fédération, je gagnerai devant le tribunal administratif.» Ce mercredi, la LFP devrait donc ne prendre aucune décision. «Elle devait nous retirer les points, mais je leur demande de ne pas se prononcer tant qu'il n'y a pas eu de décisions soit de la part de la FFF, soit [s'il le faut] de la part du TA.» Si le FCN obtenait gain de cause, le club conserverait ses trois points. «J'ai 100 % de chances de gagner», conclut l'avocat du club.